En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ivan Dominikovitch Loutsevitch, dit Ianka Koupala

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète biélorusse (Viazynka 1882 – Moscou 1942).

Fils de métayer, il se lia, après une jeunesse difficile, au journal Nacha Niva (1907). Très influencé par les événements de 1905, il exprime au travers de vers lyriques (le Pipeau, 1908 ; le Musicien, 1910), folkloriques et allégoriques (Bondarovna, 1910 ; la Tombe du lion, 1913), et de son œuvre dramatique (la Rengaine, 1908 ; Pavlinka, 1912 ; le Nid ravagé, 1913) les aspirations des paysans exploités. Après la Révolution, il se fit le chantre de la Biélorussie socialiste (l'Héritage, 1922 ; Au bord de l'Oressa, 1933 ; Borissov, 1934 ; De tout cœur, 1940).