En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mykola Hourovytch Koulich

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique ukrainien (Tchaplynky 1892 – Sandormokh 1937).

Durant les dix premières années de sa carrière littéraire, il écrivit 14 pièces, qui seront toutes interdites en Ukraine, mais jouées avec succès en Russie. Ses deux premières pièces de propagande, écrites dans le style naturaliste, 97 et la Commune dans les steppes connurent un immense succès. Mais à partir de 1927, dès son arrivée au théâtre Berezil, il créa de nouvelles formes dramaturgiques : drames sociaux et politiques (la Nielle, 1926 ; Khuliï Khouryna, 1927 ; les Gens de Malachie, 1928), comédies grotesques et satiriques (Myna Mazaïlo, 1929), drames lyriques et musicaux (la Sonate pathétique, 1929). Après la fermeture du théâtre Berezil (1934), il fut exclu du Parti, puis arrêté. Condamné à dix ans de camp de concentration, il fut fusillé en 1937. Il est considéré comme le créateur du drame moderne ukrainien.