En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dezsö Kosztolányi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et écrivain hongrois (Szabadka, auj. Subotica, 1885 – Budapest 1936).

Il connaît son premier succès avec son recueil Plaintes du pauvre petit enfant (1910). Sa poésie, d'abord symboliste (Concert d'automne, 1911 ; Magie, 1912), évolue vers un certain dépouillement (Pain et Vin, 1920 ; les Plaintes de l'homme triste, 1924 ; Nu, 1929 ; Bilan, 1935). Romancier (Néron, le poète sanglant, 1922 ; Alouette, 1924, le Cerf-Volant d'or, 1924 ; Anna la Douce, 1926), il peint dans ses nouvelles les manifestations de l'inconscient (Kornél Esti, 1933).