En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jerzy Kosinski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain d'origine polonaise (Lódz 1933 – New York 1991).

Après des études à l'université de Varsovie, puis à Leningrad, il gagne les États-Unis, où il s'impose comme le romancier caustique de la société de consommation et le peintre tragique de l'homme partagé entre les contraintes des conventions et son désir de liberté (la Présence, 1971 ; la Sève du Diable, 1973, retraduite, en 1981, sous le titre le Baobab ; Cockpit, 1975 ; le Jeu de la passion, 1979 ; Flipper, 1982). L'Oiseau bariolé (1965) retrace l'horreur de la survie dans la Pologne de la Seconde Guerre mondiale et de la survie à l'Holocauste. Le futur est à nous, camarade (1960) et Pas de troisième voie (1962) sont des essais sur les sociétés collectivistes et les comportements communautaires, toile de fond de l'« homme rejeté ». Kosinski s'est suicidé.