En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alekseï Vassilievitch Koltsov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète russe (Voronej 1809 – id. 1842).

Fils d'un marchand de bestiaux, admirateur et élève de Pouchkine et de Delvig, il est le seul poète russe de l'époque à évoquer la campagne non comme un cadre littéraire, mais comme l'univers quotidien du labeur paysan (la Récolte, le Chant du laboureur). Dans la tradition populaire, il écrivit aussi des « chants de brigands ». Bielinski le félicita d'avoir introduit « les chaussures d'écorce et les barbes hirsutes » dans la poésie.