En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Werner Kofler

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Villach/Carinthie 1947-Vienne 2011).

Poète à ses débuts, il publie en 1978 Guggile, montage de citations démontrant la violence normative de la langue. Dans ses romans, il parodie la phraséologie psychiatrique et militaire (Ida H, 1978 ; D'une région sauvage, 1980), le polar (Concurrence, 1984), le fascisme alpin (Devant le bureau, 1988 ; Hôtel clair de meurtre, 1989 ; le Berger sur les rocs, 1991). Ses « pièces parlées » (Oliver, 1980 ; Dancing Treblinka, 2001) sont des satires de la société du spectacle dans la lignée de Kraus.