En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Olga Oulianivna Kobylianska

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière ukrainienne (Houra Houmora 1863 – Tchernivtsi 1942).

Née en Bukovine, elle publia d'abord des nouvelles associant au refus du conformisme bourgeois une protestation féministe (la Fille de roi, 1896) et dénonçant, sous l'influence de Tolstoï, l'écrasement de l'individu par la société (Ce que j'aimais, 1896 ; Soumission, 1898). Elle a peint dans ses meilleurs récits l'univers moral et l'âpre vie des paysans d'Ukraine (la Banque rurale, 1895 ; Aux champs, 1898 ; la Terre, 1902).