En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erik Knudsen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain danois (Slagelse 1922).

Ses premiers recueils de vers (Journées doubles, 1945 ; la Fleur et l'Épée, 1949) affichent un style ironique et désespéré. L'engagement politique débouche aussi bien sur la satire désenchantée (Foyer, 1953 ; Minotaure, 1955 ; Sensation et Silence, 1958 ; Journal, 1963) que sur la colère qui appelle à l'action (la Bombe humaine. Chants et monologues, 1968 ; Communistes, 1976). Au théâtre, il se veut disciple de Brecht (Friedleben, 1954).