En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yehoshua Knaz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Petah Tikvah 1937).

Écrivain de la « génération de l'État », il est de ceux qui, avec la désagrégation des valeurs collectives, découvrent que le pays est peuplé d'antihéros. Composés dans un style proche de la langue parlée, ses romans (Après les fêtes, 1964 ; la Grande Femme des rêves, 1973 ; le Chemin vers les chats, 1991) et ses nouvelles (Moment musical, 1980) mettent en scène des personnages marginaux, caractérisés par la frustration et la solitude. Son village natal ainsi que Tel-Aviv sont le cadre réaliste principal de son œuvre (Restaurateur d'amours anciennes, 1997 ; Paysage avec trois arbres, 2000).