En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Maximilian von Klinger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Francfort 1752 – Dorpat 1831).

Engagé dans l'armée autrichienne, entré en 1780 au service du tsar, il écrit des drames historiques, des réflexions sur le monde et la littérature (1803-1805) et un grand cycle romanesque, dont les Aventures de Faust et sa descente aux enfers (1791). Une de ses premières pièces, Sturm und Drang (1776), donne son nom au renouveau littéraire des années 1770. Violence des sentiments et du langage, mépris des règles de la dramaturgie et démesure des personnages (la Femme souffrante, 1775 ; les Jumeaux, 1776 ; Simsone Grisaldo, 1776) caractérisent le mouvement tout entier.