En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gérard Klein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Neuilly-sur-Seine 1937).

Parallèlement à ses études en sciences politiques, en psychologie et en économie, il écrit un premier roman, le Gambit des étoiles (1958), et publie un recueil de nouvelles, les Perles du temps (1958), où se décèle l'influence de Ray Bradbury. La guerre d'Algérie, qui l'a profondément marqué, lui inspire Le temps n'a pas d'odeur (1963) et les Seigneurs de la guerre (1971). En 1969, il lance chez Robert Laffont l'ambitieuse collection « Ailleurs et Demain » destinée à toucher un public cultivé jusqu'alors peu sensible à la science-fiction. Économiste, anthologiste, scénariste et traducteur, Klein est également l'auteur de romans populaires, d'abord parus sous le pseudonyme de Gilles d'Argyre (les Tueurs de temps, 1965 ; le Sceptre du hasard, 1968).