En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Davit Samsonis dze K'ldiachvili

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain géorgien (Simoneti, rég. de Terdjola, 1862 – id. 1931).

Fils de nobles imérétiens désargentés, il sert dans l'armée russe et se lie aux milieux progressistes (1882-1907). Ses nouvelles dépeignent le déclin des « princes de l'automne », « chemodgomis aznaurebi » (Solomon Morbeladze, 1894 ; la Marâtre de Samanichvili, 1897 ; le Malheur de K'amuchadze, 1900), l'arriération et la misère des paysans (la Victime, 1894), thèmes repris dans ses pièces de théâtre (le Bonheur d'Irène, 1897 ; les Malheurs de Darisp'an(i), 1903).