En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josef Kjellgren

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Mörkö 1907 – Stockholm 1948).

Dans la mouvance du courant dit « prolétaire », il ne voulut pas, d'abord, dissocier l'action (il fut marin) de l'écriture. Dans ses nombreux romans (Des hommes et un pont, 1935 ; la tétralogie de l'Émeraude, 1933-1940), il ne sépare pas la description pathétique du monde du travail, l'exaltation de la nature, dépeinte avec réalisme, et la réflexion souvent courageuse sur les grandes options politiques de notre siècle.