En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kiyooka Takayuki

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et romancier japonais (Dairen, en Chine, 1922).

Né dans l'ancienne colonie japonaise en Manchourie, où il vécut jusqu'à 18 ans, il étudia la littérature française à l'Université de Tokyo. Ayant été marqué dès l'adolescence par la musique classique et la lecture de Rimbaud, il participa à la revue poétique Wani et publia son premier recueil, Flammes glacées (1959), suivi de le Quotidien (1962). En 1970, il reçut le prix Akutagawa pour son roman Dairen d'acacias, sur sa jeunesse marquée par la rencontre de sa femme (qu'il venait de perdre), thème relayé dans Prunelle de la Mer (1971), requiem pour son ami de jeunesse qui s'était suicidé.