En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andrus Kivirähk

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain estonien (Tallinn 1970).

Auteur à l'imagination débordante, il cultive avec brio différentes formes d'antiréalisme, depuis le travestissement burlesque et démythificateur de l'histoire nationale (les Mémoires d'Ivan Orav, 1995), jusqu'au roman de sorcellerie comique inspiré par les croyances populaires (Novembre, 2000), en passant par l'humour noir (Kalevipoeg, 1997) et un réalisme magique alliant ironie et sentimentalité (le Papillon, 1999). Il est également auteur de théâtre (la Journée des perroquets, 1998) et de livres pour la jeunesse (Sirli, Siim et les secrets, 1999).