En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ephraïm Kishon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Budapest 1924 – Appenzell 2005).

Il émigre en 1949 en Israël, où il ne tarde pas à tenir la chronique satirique du quotidien Omer puis de Maariv et à écrire des pièces de théâtre humoristiques (Son nom le précède, 1952 ; Contrat de mariage, 1961) et des romans. La plupart de ses œuvres brossent, en un langage virtuose, un portrait savoureux de la vie politique et sociale d'Israël (l'Arche de Noé, classe touriste, 1963 ; La baleine a le mal de mer, 1965 ; le Renard dans le poulailler, 1969 ; Paradis à louer, 1979 ; la Guerre des fourmis, 1981 ; Hercule et les sept nains, 1995).