En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Heinar Kipphardt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Heidersdorf, Silésie, 1922 – Angelsbruck 1982).

Dans la tradition du théâtre « anti-illusionniste » de Piscator, ses pièces abordent les problèmes sociaux et politiques du présent : bureaucratie bornée de l'Est (Recherche Shakespeare désespérément, 1953), survivance du nazisme à l'Ouest (le Chien du général, 1962), abus de la psychiatrie (Mars, 1980), le poids du passé nazi (Joël Brand, 1965 ; Frère Eichmann, 1983). L'Affaire Oppenheimer (1964) met en scène l'homme de science devenu malgré lui complice de l'œuvre de destruction. Ces pièces historiques sont caractéristiques du « théâtre documentaire » allemand.