En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Ernst Kinck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain norvégien (Øksfjord 1865 – Oslo 1926).

On trouvera dans son œuvre une opposition entre le passé et le monde moderne, entre les différentes classes sociales, entre l'individu et la communauté, illustrée dans les romans réunis sous le titre de Herman Ek (1923), mais aussi dans Madame Anny Porse (1900), Émigrants (1904), le Pasteur (1905). Le grand poème dramatique le Maquignon (1908) occupe une place centrale dans une œuvre profondément ancrée dans la terre et le caractère national norvégiens. On retiendra les nouvelles, depuis De la mer à la lande (1897) à Printemps à Mikropolis (1926) : c'est là que sa communion avec la nature, son intuition psychologique et aussi son humour se manifestent avec le plus d'éclat.