En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kim Chong-Sik, dit Kim So-Wol

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète coréen (Chongju 1903 – id. 1934).

À l'écart des courants littéraires, il a chanté la nature et la Corée traditionnelle, dans une langue proche de celle des chants populaires : Azalées (1922), Chansons de la bien-aimée (1933). Il se suicida.