En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nikolaï Fitilov, dit Mikola Khvylievoï

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain ukrainien (Trostianets 1893 – Kharkiv 1933).

Lié d'abord aux groupes prolétariens Jovten (1921) et Hart (1923), où il adopta une position « ouvriériste », il consacra à la Révolution des récits romantiques (Octobre bleu, Impasse, Zone sanitaire), puis affirma sa déception (les Bécasses, 1927), récusant l'esthétique réaliste. Il se fit, à la tête des associations Vaplite (1925-1928) et Prolitfront (1930-1932), l'apôtre du séparatisme ukrainien et d'une culture orientée vers l'Occident. Il se suicida.