En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Euphrase Kezilahabi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier tanzanien de langue swahili (né en 1945).

Après douze années passées dans un séminaire catholique, il donne, alors qu'il est encore étudiant, Rosa Mistika (1972), un roman sur les conflits créés par l'éducation moderne chez une jeune femme. La clairvoyance psychologique de l'auteur et la clarté de sa langue sont manifestes dès ce premier livre. Ses romans suivants (Le monde est un champ chaotique, 1975 ; la Peau du serpent, 1979) posent les questions de la construction de la nouvelle société sur le plan individuel et constituent un commentaire sombre et sans concessions sur certaines impasses du socialisme tanzanien, dont la grande réussite reste d'avoir fait du kiswahili la langue officielle, et donc d'avoir donné un public à un romancier critique. E. Kezilahabi est aussi un théoricien de la littérature et enseigne à l'université du Botswana.