En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Patrick Joseph Kavanagh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain irlandais (Inniskean, comté de Monaghan, 1905 – Dublin 1967).

Fils de paysan, savetier, c'est un autodidacte. Trop jeune pour rejoindre l'IRA, il écrit ses premiers poèmes pour dépeindre, loin des conventions de la pastorale, la paysannerie irlandaise. Son premier recueil paraît en 1936 (Laboureur et autres poèmes). La Grande Faim (1942) est un reportage sans concessions sur la pauvreté matérielle, affective et sexuelle de la population rurale, qui dénonce l'emprise cléricale sur les aspirations païennes du fermier irlandais. Âme à vendre (1947) et Venez danser avec Kitty Stobling (1960) seront ses derniers volumes de poésie. En 1952, il lance son propre hebdomadaire, Kavanagh's Weekly. Ses romans (l'Idiot vert, 1939 ; Tarry Flynn, 1948) sont largement autobiographiques.