En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anna Kavan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres anglaise (en France 1901 – Londres 1968).

Une mère dominatrice, deux mariages malheureux, un fils perdu lors de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs internements, la drogue : autant d'échecs et de malheurs qui la mènent à de nombreux séjours en hôpital psychiatrique et au suicide. Ses récits visionnaires portent l'une des voix féminines les plus torturées du siècle (Mal aimés, 1956 ; Neige, 1967 ; Demeures du sommeil, 1975 ; Laissez-moi ma solitude, 1978).