En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georgi Karaslavov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Debabrever 1904 – Sofia 1980).

Issu d'une famille paysanne, il enseigna en 1924 dans son village natal. Expulsé de la faculté d'agronomie, il partit pour Prague, où il travailla comme ouvrier du bâtiment. De retour en Bulgarie (1931), il entra dans la vie littéraire avec des tableaux de mœurs paysannes (le Datura, 1938 ; la Bru, 1942). En 1944, il devient directeur du Théâtre national de Sofia, rédacteur en chef de la revue Septemvri, président de l'Union des écrivains, membre du Comité central du parti communiste. Il ne se limite pas cependant à la peinture des conflits sociaux mais explore avec une grande finesse psychologique les petits drames de l'univers quotidien (Tango, 1949 ; Des gens ordinaires, 1952-1966).