En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angel Karalijcev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Strazica 1902 – Sofia 1972).

D'origine paysanne, il retient l'attention dès son premier recueil de contes (Seigle, 1924). À travers les traditions et les légendes, il évoque un univers d'harmonie et de lumière, où des personnages vaillants et fiers émerveillent par leur beauté physique et morale. Chantre du village bulgare, il puise dans les richesses du folklore, usant d'une langue populaire, expressive, aux sonorités et aux tournures originelles (le Trésor, 1927 ; le Monde trompeur, 1932 ; le Pont de pierre couvert de rosée, 1941 ; Contes populaires bulgares, 1948), avant de sacrifier à un réalisme plus conventionnel (Enclume ou Marteau, 1954 ; le Petit Laboureur, 1963).