Identifiez-vous ou Créez un compte

Vuk Stefanovic Karadzic

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et linguiste serbe (Trsic 1787 – Vienne 1864).

Il est le réformateur de la langue littéraire, publiant la première grammaire du serbe populaire (1814) puis le Nouveau Testament en langue vulgaire (1847). Il réforma l'orthographe et publia de nombreux écrits ethnographiques et historiques. Recueillant les œuvres de la littérature orale serbe (Contes, Proverbes, Chants lyriques et héroiques), il lutta pour imposer la langue parlée comme langue littéraire.