En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sarah Kane

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique anglais (Brentwood, Essex, 1971 – Londres 1999).

Dramaturge politique et expérimentale, Kane a été rapprochée du « théâtre Coup de poing » (In Yer Face drama), mais il serait plus judicieux de l'associer aux maîtres qu'elle admirait, Edward Bond et Howard Barker. Avant le suicide qui mit fin à sa brève carrière, elle avait eu le temps d'écrire cinq pièces : Anéantis (1995), l'Amour de Phèdre (1996), Purifiés (1998), Manque (1998) et 4 h 48 psychose (2000), qui participent toutes d'un théâtre de l'horreur, où un rôle central est attribué au corps, mutilé, torturé ou dévoré, avec ses sécrétions et déjections.