En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cheikh Hamidou Kane

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain sénégalais (Matam 1928).

L'itinéraire de Samba Diallo, le héros de son roman l'Aventure ambiguë (1961), reprend, dans ses grandes lignes, celui de l'auteur lui-même et, au-delà, celui d'une génération d'Africains affrontés aux déchirements provoqués par le choc des cultures. Samba Diallo appartient à une famille de nobles peuls, fervents musulmans. Son passage de l'école coranique à l'école française, considérée comme « la forme nouvelle de la guerre » de l'Occident contre l'Afrique et l'Islam, est l'enjeu d'un pathétique affrontement entre ceux qui tiennent à la tradition et ceux qui jugent inévitable de s'adapter aux valeurs des Occidentaux détenant la science et la technique, mais aussi « l'art de vaincre sans avoir raison ». Des études de philosophie à Paris dramatisent encore le dilemme, dont Samba Diallo, incapable de choisir, même quand il revient en Afrique, finit par mourir dans un accident qui ressemble beaucoup à un suicide. L'efficacité d'une écriture sobre et sa portée existentielle ont fait de ce récit remarquable un classique. Cheikh Hamidou Kane, qui a occupé d'importantes responsabilités gouvernementales depuis son retour au Sénégal (1959), est demeuré l'homme d'un seul livre jusqu'en 1995, où paraît un second roman tardif et décevant, les Gardiens du Temple.