En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abdulle Kakhkhar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain ouzbek (Kokand-Tachkent 1907 – id. 1968).

Auteur de nombreuses nouvelles où revivent la société prérévolutionnaire, la transfiguration du Turkestan et l'émancipation féminine (Le monde rajeunit, 1933 ; Années, 1947 ; le Petit Oiseau, 1958 ; Contes du passé, 1967), il consacra aussi des romans à la satire du nationalisme (le Mirage, 1937) et aux luttes de la collectivisation (les Feux de Kochtchinar, 1951-52), stigmatisant avec humour dans ses comédies la persistance d'attitudes périmées (Sur la terre nouvelle, 1949 ; le Mal de dents, 1954).