En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hédi Kaddour

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (né en 1945).

Attentif aux mouvements de langue, il propose dans le sillage de Follain et de Frénau un lyrisme de l'attention au quotidien prosaïque, présent dès le Chardon mauve (1987) et la Fin des vendanges (1989), aux vers plus longs. D'un poème à l'autre, d'une scène du présent à la suivante, le moi recherche sa mesure exacte, comme sa situation (dans le monde, avec l'autre, en lui-même). Écrivant à la lumière d'un sens critique qui dit sa dette envers le classicisme et l'Aufklärung (il traduit Minna von Barnhelm de Lessing en 1997), Kaddour est aussi dramaturge (Waltenheim, 1998) et essayiste (l'Émotion impossible, 1994).