En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kabir

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et prédicateur indien de langue hindi (Bénarès 1440 – v. 1518).

Disciple de Ramananda (hostile au système des castes) et du soufi Chaykh Taqi, touché par la bhakti (dévotion fervente au Divin), il dénonce le formalisme des brahmanes et prône une osmose entre l'hindouisme et l'Islam. Son enseignement oral – Bijak (versifié), Sakhi (stances) – fut recueilli par ses disciples. Certains de ses poèmes sont inclus dans l'Adi-Granth, le livre saint des Sikhs.