En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aharon Abraham Kabak

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier israélien (Smorgon, Vilnious, 1883 – Jérusalem 1944).

D'éducation traditionnelle, il s'installa en 1921 en Palestine. Kabak est un auteur épique, et ses romans, rassemblés pour la plupart en trilogies ou tétralogies, sont des fresques historiques : ainsi évoque-t-il les problèmes des marranes au xve siècle dans Chlomo Molcho (1929), ou le milieu des esséniens et les premiers chrétiens dans Dans le sentier étroit (1937). Sa première trilogie (Elle seule, 1905 ; Daniel Spernov, 1912 ; Victoire, 1923) comme sa dernière (l'Histoire d'une famille, 1943-1945) décrivent les bouleversements de la société juive en Europe centrale depuis 1848.