En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juvénal

en lat. Decimus Junius Juvenalis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète latin (Aquinum, Apulie, av. 65 apr. J.-C. – v. 130).

Venu de la campagne italienne, il mena à Rome, sous le règne de Domitien, une existence difficile, obligé de rechercher la protection de riches patrons. Aigri par ses échecs, il composa, au début du iie s., 16 Satires qui traduisent avec violence sa condamnation des mœurs romaines. Très attaché aux valeurs sociales et morales du passé, Juvénal dénonce le cosmopolitisme de Rome, la place prise par les étrangers et les affranchis dans la société romaine. Sans nuances dans ses jugements, exagérant à dessein les motifs de son indignation, il a donné une orientation décisive au genre satirique et c'est de lui que se réclameront Boileau et Hugo, entre autres.