En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jordan Jovkov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Zeravna 1880 – Plovdiv 1937).

Même après l'expérience de la guerre (1912-1918), il a gardé intacte sa confiance dans l'avenir de l'homme et dans la mission de l'écrivain. C'est là probablement un des secrets de la magie de ses nouvelles et romans, peu originaux dans le choix de leurs sujets (la vie et les passions des habitants de la Dobroudja, l'histoire récente ou plus ancienne), mais traversés par une spiritualité qui transfigure et le cadre et le rythme du récit (le Moissonneur, 1920 ; Soirées à l'auberge d'Antimovo, 1928). Ses Légendes de la Stara Planina (1928) évoquent le passé de son pays à travers de grandes figures, comme celle du voïvode Indze, des personnages farouches et cruels mais que rachète un acte d'amour ou de bonté.