En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Joubert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Châlette-sur-Loing 1928 – Montpellier 2015).

Il est attentif aux manifestations de la vie : « il n'est de poésie que du réel ». Tout, et d'abord l'imaginaire ou la langue, vient de là. La lumière du Sud et la présence très forte de la Méditerranée, le monde américain, vécu puis enseigné, la vie des hommes (soi, et au-delà, l'universel de tous) autant que les toiles des peintres aimés, notamment modernes (Cinquante Toiles pour un espace blanc, 1981), ou les poètes qu'il goûte, éclairent sa palette poétique et une œuvre accessible et exigeante, qui n'oublie jamais cet autre par excellence qu'est le lecteur. Tracée d'un recueil l'autre d'Une main de feu (1993), l'œuvre oscille entre conscience du terrible et émerveillement. Joubert a publié des romans (l'Homme de sable, 1975, prix Renaudot) et publié en 1997 une anthologie personnelle qui établit la cohérence de son propos.