En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Hazzaya ou Joseph le Voyant

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Moine nestorien et écrivain syriaque (viie-viiie s.).

Il est l'auteur d'une œuvre très abondante mais en partie perdue, écrite sous son nom ou celui de son frère Abdiso : un Paradis des Orientaux, un Livre du trésorier, un Traité sur l'essence divine, des Chapitres de science et un Livre des questions, ainsi qu'une Lettre sur les trois degrés de la vie monastique. Sa doctrine s'inspire de la spiritualité expérimentale du pseudo-Macaire et de celle, plus intellectualiste, d'Évagre le Pontique.