En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

livre de Jonas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Composé probablement au ve s. av. J.-C., il a pris place parmi les Petits Prophètes. Le Livre de Jonas n'est ni une prophétie, ni un récit historique ; il relève du midrash, peut-être une élaboration littéraire en relation avec l'idéogramme de Ninive (un poisson enfermé dans un vase, signe nº 200). Le héros de ce récit didactique reçoit la mission de prêcher la repentance à la ville de Ninive, capitale des Assyriens, ennemis d'Israël. Il se dérobe en fuyant vers l'ouest, à Tarsis. Réfugié au fond d'un bateau, il s'endort. La tempête réveille sa mauvaise conscience : il est jeté à la mer. Avalé par un gros poisson, dans le ventre duquel il récite un psaume de pénitence, il est rendu au rivage, après trois jours, et parvient à Ninive dont il prédit la ruine. Mais Yahvé s'abstient de détruire la ville assyrienne (III, 1-10). Jonas s'en irrite et reçoit une leçon de la clémence divine.