En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hanns Johst

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Seerhausen 1890 – Ruhpolding 1978).

C'est, à cause des circonstances historiques, « un cas » des lettres allemandes du xxe s. Expressionniste à ses débuts avec le Jeune Homme (1916), « scénario extatique », le Solitaire (1917), pièce persiflée par Brecht dans Baal, et le Roi (1920), il devint président de la Chambre des écrivains de 1935 à 1945 et figure de proue littéraire du national-socialisme, notamment par sa pièce Schlageter (1933), dédiée à Hitler. C'est lui qui inspira à Georg Lukács l'équation idéologique « expressionnisme = fascisme ».