En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Uwe Johnson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Kammin, auj. Kamien Pomorsky, Poméranie, 1934 – Sheerness, Kent, 1984).

Après des études à Rostock et Leipzig, il quitte la R.D.A. (1959), où il ne peut publier. Il s'installe surtout en Grande-Bretagne (1974). La Frontière (1959) le range d'emblée parmi les auteurs majeurs de sa génération : le destin tragique de Jakob Abs nous mène chez des Allemands qui ne se sentent chez eux ni à l'Est ni à l'Ouest. Ce thème récurrent (l'Impossible Biographie, 1961; Deux Points de vue, 1965) fait de Johnson le premier auteur des deux Allemagnes. Mais son importance est ailleurs : il renonce à énoncer des vérités. Il témoigne d'une réalité ambiguë dont les fragments ne permettent que des suppositions : au lecteur de reconstituer une vérité possible. Une année dans la vie de Gésine Cresspahl (1970-1984) reste fidèle à ce principe : les fragments de réalité nous font suivre au jour le jour, de 1967 à 1968, la vie de Gésine Cresspahl à New York avec, en contrepoint, les souvenirs de son passé en Allemagne. Johnson laisse au lecteur le soin d'interpréter ce « puzzle » de l'Occident.