En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bryan Stanley Johnson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier anglais (Hammersmith, Londres 1933 – Londres 1973).

Rapidement et injustement tombé dans l'oubli après son suicide à 40  ans, B.S. Johnson est l'auteur de sept romans : les Gens qui voyagent (1963), Albert Angelo (1964), Chalut (1966), les Malheureux (1969), Maîtresse normale (1971), Double Entrée de Christie Malry (1973), Voyez la vieille dame décemment (1975). Ses maîtres sont Sterne, Joyce et Beckett ; à ses yeux, le roman doit attirer l'attention du lecteur sur sa propre artificialité. Le caractère expérimental de ces textes passe notamment par une présentation hors du commun : les Malheureux se présentent sous la forme d'une boîte contenant vingt-sept cahiers non numérotés (sauf le premier et le dernier), à lire dans un ordre aléatoire, qui fait écho à la désintégration physique du héros, atteint d'un cancer. Johnson s'est expliqué sur ses conceptions dans un recueil d'essais, N'êtes-vous pas un peu jeune pour écrire vos mémoires (1973) ?