En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alois Jirásek

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tchèque (Hronov, près de Náchod, 1851 – Prague 1930).

Gardien du passé (Vieilles Légendes tchèques, 1894), il composa des romans historiques sur la période hussite (Entre les courants, 1887-1890 ; Contre tous, 1893 ; la Confrérie, 1899-1908), sur les années qui suivirent la défaite de la Montagne Blanche (les Têtes de chiens, 1884 ; les Ténèbres, 1913) et sur la renaissance nationale (F. L. Věk, 1888-1906). Il écrivit également des pièces (le Père, 1895 ; l'Émigré, 1898 ; Jan Žižka, 1903 ; Jan Hus, 1911 ; Monsieur Johanes, 1919).