En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jippensha Ikku

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Shizuoka 1765 – Tokyo 1831).

S'étant d'abord essayé à Osaka comme auteur de joruri et après avoir tâté à divers métiers de petit négoce, il se rend à Edo en 1794, où il cherche à vivre de sa plume. Il rencontre le succès en 1802, avec les premiers livrets de Voyage par le Tokaido sur l'alezan Genou, dont la publication en feuilleton s'échelonne jusqu'en 1822. Ce roman comique (kokkei-bon) émaillé de vers burlesques (kyôka), qui raconte le voyage d'Edo à Osaka de deux joyeux farceurs, Kita et Yaji, est considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature populaire.