En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Ramón Jiménez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol (Moguer, Huelva, 1881 – Porto Rico 1958).

Prix Nobel en 1956, il est l'héritier spirituel le plus accompli de R. Darío, maître du modernisme. Prince reconnu des poètes, il fonde à Madrid diverses revues (Indice, Sí) et exerce une influence notable sur la « génération de 1927 ». Il recherche l'essence même de la beauté, divinisée et adorée (Éternités, 1918 ; Unité, 1925). Il s'exile (1936) et poursuit son œuvre poétique (la Saison totale, 1946 ; Animal de fond, 1949).