En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jiang Qing

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Personnalité politique chinoise (1914 – 1991).

Troisième épouse et veuve de Mao, elle régente toute la politique artistique pendant la Révolution culturelle (1966-1976), imposant les huit « pièces modèles » (yangbanxi), à la gloire des « héros positifs ». Membre de la « Bande des Quatre », elle est condamnée à mort en 1981 et se serait suicidée en prison.