En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Per Christian Jersild

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Katrineholm 1935).

L'ensemble de son œuvre forme une satire impitoyable de son époque : le Voyage de Calvinol à travers le monde (1965) dénonce la psychose de faux héros, militaires ou politiques, empruntant à Voltaire et à Italo Calvino. Dans la Chasse au cochon (1968), l'auteur inaugure le cycle des critiques de la bureaucratie : Lennart Siljegren, qui a l'ordre de tuer tous les cochons de Suède, est confronté au problème de l'obéissance ; son interrogation découle évidemment des leçons d'Auschwitz. À travers d'autres romans comme Mon âme dans un bocal (1980) se lit une méditation sur les vraies valeurs qui pourraient sauver l'homme moderne de la médiocrité et de la décadence. La Seconde Vie de Nils Holgersson (1991) réutilise un mythe de la littérature suédoise, proposant au personnage de nouvelles aventures réactualisées. Amour d'autrefois (1995), Contes tardifs (1998) continuent d'alimenter cette œuvre en devenir.