En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Randall Jarrell

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Nashville, Tennessee, 1914 – Chapel Hill, Caroline du Nord, 1965).

Dans une forme elliptique, marquée par la Nouvelle Critique, il dit la condition humaine dans une histoire en rupture. Outre ses recueils poétiques, de Du sang pour l'étranger (1942) à Monde perdu (1965), il a donné des essais (la Poésie et notre époque, 1953 ; Un cœur triste au supermarché, 1962) et un roman (Images d'une institution, 1954).