En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ludovic Janvier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et romancier français (Paris 1934).

Lecteur de Beckett (dont il traduit Watt et auquel il consacre plusieurs essais) et du Nouveau Roman (Une parole exigente, 1964), il est aussi poète (la Mer à boire, 1987 ; Entre jour et sommeil, 1992), romancier (la Baigneuse, 1968 ; Naissance, 1984) et surtout nouvelliste : En mémoire du lit obtient en 1996 le Goncourt de la nouvelle, tandis que Brèves d'amour (1993) définit un genre personnel, la « brève », à mi-chemin de la nouvelle et du poème en prose, donnant, comme le jazz, libre cours à l'improvisation (Brèves du Terral, 1, 1997 ; Brèves du Terral, 2, 1998 ; Doucement avec l'ange, 2001 ; Tue-le !, 2002).