En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Jacqmin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Horizon-Hozémont 1929 – Liège 1992).

Marqué par son adolescence britannique, ce poète sobre et secret, féru de botanique et de philosophie, ne quittera guère son village que pour de courts séjours londoniens. Il participe à l'aventure de la revue Phantomas. Camera oscura (1976) impose son écriture minérale. Les courtes proses poétiques des Saisons (1979) et du Domino gris (1984) font place aux poèmes de Terres détournées (1986) et du Livre de la neige (1990), sortes de haïku où « la lutte de l'homme pour le mot juste » s'affronte extatiquement aux métaphores du cosmos.