En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ulla Isaksson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière et scénariste suédoise (Stockholm 1916 – Santa Rosa 2000).

Elle s'impose avec un recueil de nouvelles : la Maison pour femmes (1954), où elle s'efforce de mettre à mal les conventions chrétiennes des rapports entre les sexes. Ses romans traitent de l'oppression féminine dans la société ancienne et moderne (Où tu ne veux pas aller, 1956 ; Femmes, 1975) ainsi que les scénarios écrits pour Ingmar Bergman (Au seuil de la vie, 1958 ; la Source, 1959). Elle a considérablement influencé les féministes suédoises.