En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Washington Irving

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (New York 1783 – Sunnyside, Tarrytown, 1859).

Après son Histoire de New York par Diedrich Knickerboker (1809), où il dépeignait avec humour les mœurs des colons hollandais, ses Esquisses de Geoffrey Crayon (1819-1820) le firent considérer comme un authentique homme de lettres. Il séjourna en Europe et s'intéressa particulièrement à l'Espagne (Histoire de la conquête de Grenade, 1829 ; Vie et Voyages de Christophe Colomb, 1828-1830 ; Contes de l'Alhambra, 1832), où il fut plus tard ambassadeur (1842-1846). Rentré en Amérique, il se dit choqué par la banalité de son pays (Séjour dans la prairie, 1835). Il reste célèbre pour deux récits des Esquisses (« Rip Van Winkle », dont le héros est prisonnier d'un sommeil de vingt ans, et « La légende de Sleepy Hollow ») inspirées de sources allemandes, exemples accomplis de littérature fantastique et de transposition de thèmes européens dans la littérature américaine.